Les premiers colons (1635)

Le 20 juin 1635 débarquent les 550 premiers colons français en Guadeloupe, sur deux bateaux.

Presque tous sont des engagés pour 36 mois. Ils sont encadrés par M. de l'Olive et M. du Plessis, accompagnés de quatre religieux. Parmi eux se trouve le Père Raymond Breton qui en a laissé le récit.

On les mit à terre au lieu qui fut nommé le Fort Saint-Pierre. Ils plantèrent solennellement la croix avant la grand'messe.

Les gouverneurs font deux quartiers, les pères font deux chapelles de roseaux :

  • au Fort Saint-Pierre, M. de l'Olive, avec les Pères Pélican et de la Croix; chapelle dédiée à Notre-Dame du Rosaire; quelques jours après, on ajoute un cimetière;
  • au Petit Fort, M. du Plessis, les Pères Nicolas et Raymond, chapelle Saint-Hyacinthe.

Les deux forts sont à trois portées de mousquet (700 m), séparés par une petite rivière.

Six mois plus tard, famine et maladies amènent les survivants à quitter le site pour s'installer dans le sud de l'île.